Lionel Messi libre de partir où il veut ?

C’est un coup de tonnerre qui vient de s’abattre sur la planète foot. Lionel Messi a demandé au FC Barcelone d’être libéré de sa dernière année de contrat, en utilisant une clause pourtant expirée.

En effet, l’Argentin va demander à la Fifa de l’autoriser à signer dans un autre club. Mais le club choisi par la Pulga pourrait lui être sanctionné. Détails …

C’est en tirant bénéfice d’une clause présente dans son contrat que Messi a demandé à quitter le FC Barcelone. Celle-ci, lui permet d’être libre chaque été. Le problème, c’est que cette clause a expiré le 10 juin dernier. Mais Messi a une autre façon de voir les choses. Il compte s’appuyer sur le bouleversement du calendrier lié à la crise sanitaire. En temps normal, le 10 juin aurait été quelques jours après la fin de saison. Mais à cette date, l’Argentin pouvait difficilement quitter le Barça, alors que la Ligue des champions avait été décalée en août. Messi estime qu’il a prévenu le Barça juste après la finale de C1, donc qu’il est dans son bon droit.

La Fifa ne pourra pas s’opposer au transfert !

Si Messi se considère comme libre, la Fifa ne pourra pas l’empêcher de quitter le club. Comme l’explique AS, le droit du footballeur de jouer prévaudra toujours sur le litige juridique, qui pourrait s’étendre dans le temps et causer des dommages à la personne concernée. Concrètement, Messi peut demander un CTI (un certificat de transfert international), qui est en fait un permis de changer de club accordé par la Fifa. Selon le journaliste italien Tancredi Palmieri, Messi a effectué cette requête. Logiquement, la Fifa devrait l’accepter. Et Messi pourra signer où bon lui semble.

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *