Ligue des champions : l’UEFA veut maintenir la compétition à tout prix

Alors que la pandémie de Coronavirus a surpris le monde du sport, et du football en particulier, les compétitions ont été mises en pause, et les responsables ont dû revoir leurs formats, afin d’anticiper une situation sanitaire critique. L’UEFA a elle aussi adopter une batterie de règles visant à faire débuter à marche forcée ses compétitions de la saison prochaine.

L’UEFA n’a pas attendu que la situation sanitaire s’aggrave pour anticiper des mesures historiques dans le déroulement de ses compétitions.

Réuni mardi, son comité exécutif a eu l’occasion d’approuver une annexe aux règlements de la Ligue des Champions et de la Ligue Europa concernant des « dispositions spéciales applicables à la phase de qualification et aux matches de barrage dans le contexte du Covid 19 ».

Notons que cela ne concerne que le début des compétitions 2020-2021. Avec un objectif clair : tout faire pour assurer la réalisation de son calendrier malgré une possible multiplication de joueurs contaminés par le coronavirus.

Parmi les cas exposés, on retiendra que c’est au club recevant de trouver un stade de repli, dans un pays neutre, si son adversaire se voit imposé des restrictions de déplacement par les autorités du club recevant ; dans le cas contraire, le club recevant « est tenu pour responsable du non-déroulement du match » et perd celui-ci par forfait. Si les restrictions imposées par les autorités nationales des deux clubs se font trop tardivement pour l’UEFA, le club de ladite autorité se verra aussi sanctionné par une défaite sur tapis vert.

13 joueurs disponibles, la limite

Une équipe qui verrait une dizaine de joueurs de son effectif positifs au Covid-19 serait tenue de jouer si elle dispose de 13 joueurs ou plus (dont un gardien) de sa liste A, inscrite auprès de l’UEFA. Si elle en a moins sous la main, elle peut aussi recourir des joueurs non-inscrits auprès de l’UEFA. Si elle n’est pas en mesure de jouer, elle perdra le match 3-0. Tout est ainsi fait pour que les rencontres puissent se dérouler. Un autre exemple : « Si l’un des membres de l’équipe arbitrale désignée est testé positif au Covid-19 […] son remplaçant peut avoir la même nationalité que l’un des deux clubs. »

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *