Les Gabonais « séquestrés » à l’aéroport en Gambie !

Pierre-Emerick Aubameyang et ses coéquipiers ont passé à la nuit à l’aéroport de Banjul, retenus « en otage » par les autorités gambiennes. Le Gabon et la Gambie se sont affrontés ce lundi en éliminatoires de la CAN.

Dimanche soir, et jusqu’à lundi matin, l’attaquant gabonais Aubameyang et ses coéquipiers ont été contraints de patienter de longues heures, à l’aéroport de Banjul, à leur arrivée en Gambie. Pour une raison inconnue.

Sur Facebook, la fédération gabonaise a relayé les images des joueurs « séquestrés » par les autorités gambiennes. Aubameyang, lui, a tenté d’interpeller la CAF via Twitter.  

« Je veux juste savoir pourquoi la Gambie garde nos passeports pendant des heures. Ils nous gardent à l’aéroport, sommes-nous en otage ou quoi? Allez-vous fermer les yeux? »

S’est agacé l’attaquant d’Arsenal.

Finalement, après une nuit impossible, les Gabonais ont enfin pu prendre le bus pour leur hôtel. Il était alors pratiquement 6 heures du matin. Et le coup d’envoi de la rencontre entre la Gambie et les Panthères est programmé à 18 heures, heure locale.

Aubameyang préfère voir le positif: 

« Merci pour la motivation supplémentaire »

A conclu le Gunner
Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *