Le running … Efficace pour travailler les abdominaux ?

Vous voulez retrouver vos tablettes de chocolat ? Alors mettez-vous au running !

En effet, de bonnes séances de running régulières accouplées à quelques séries d’abdos, vont vous permettre d’avoir de bonnes tablettes de chocolat.

Vous ne le saviez peut-être pas, mais la course à pied a de nombreux avantages sur la sangle abdominale. On vous dit tout !

Vos abdos travaillent à chaque impact

La course à pied est l’activité physique par excellence. Cette pratique très complète met en activité aussi bien les articulations qu’un grand nombre de muscles comme ceux de la voûte plantaire, les muscles dorsaux, les mollets, les quadriceps, les ischio-jambiers et les fessiers. Et si l’on en croit les spécialistes, les abdominaux figurent aussi parmi la liste des muscles essentiels au coureur.

L’importance de la respiration lors de l’effort semble également y trouver son compte pour faire travailler ses abdominaux. 

En effet, grâce à une respiration volontaire (connexion du cerveau) et adaptée, en expirant du bas vers le haut, vos abdominaux vont travailler. On les appelle les abdos hypopressifs. 

Pour équilibrer votre corps

Les gens qui courent ont un meilleur équilibre ! Cet équilibre est justement la résultante d’une sangle abdominale en béton, qui plus est lorsque le bassin et la colonne vertébrale sont mis à rude épreuve pendant une séance de running. Et pour voir apparaître votre tablette de chocolat à vitesse grand V, la course à pied semble être un excellent travail de gainage, qui est perçu comme la base d’un équilibre complet du corps.

Si vous n’avez pas un bon gainage, votre tête, vos épaules et vos hanches partent dans tous les sens et votre corps se déforme. La course à pied permet déjà d’avoir ce gainage naturel car il permet d’avancer. Une fois encore, varier les terrains de pratique sera intéressant pour dessiner vos abdominaux, à condition d’une pratique régulière. 

Le fait de courir sur des chemins variés avec des virages, de monter ou descendre des côtes va faire davantage travailler la sangle abdominale pour acquérir une meilleure stabilité . 

Le fractionné au service de votre silhouette

Évidemment, la course à pied sera source d’une dépense énergétique plus importante que la marche et donc, vous aidera à avoir un ventre plat. Mais il n’est pas question de rêver ! Tant que votre footing ne dépasse pas les 40 à 45 min en moyenne, vous ne verrez que très peu les effets sur vos abdos, à moins de fractionner votre effort !

La course fractionnée, oui, mais c’est quoi ? Le fait de varier entre haute et basse intensité comme le fartleck (qui consiste à alterner des phases de sprint avec des périodes plus calmes) vous permettra de dépenser plus d’énergie. Devoir courir plus vite requiert un ventre plus costaud qui servira de socle énergétique à l’effort afin de rebondir plus rapidement. 

Les abdos vont pouvoir dynamiser les cuisses et relâcher le haut du corps. Le gainage va servir à contrôler les articulations et l’axe tête-épaules-bassin afin de gérer la posture et dissocier le travail du haut et du bas du corps. 

Un coureur régulier aura donc tendance à avoir des abdos dessinés, à condition, bien sûr, d’avoir une alimentation équilibrée corrélée à l’activité physique.

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *