Coronavirus : Harit dans un bar un chicha

L’international marocain et actuel joueur de Schalke 04 est dans de salles draps. Et a subi une petite remontrance de la part de ses dirigeants.

« La fête interdite d’une star de Schalke. » C’est avec ce gros titre que Bild présente la sortie polémique d’Amine Harit, qui a été épinglé dans un bar à chicha d’Essen, jeudi soir, à 1h30 du matin.

Même si le confinement général n’est pas encore instauré en Allemagne, les autorités prônent elles aussi la distanciation sociale. Et, surtout, le bar à chicha en question aurait dû être fermé, à cette heure-ci, en raison des mesures prises par le gouvernement allemand pour lutter contre le Covid-19.

« Amine était bien là avec l’un de ses amis, . C’était une erreur, qu’il a reconnue. Je lui ai encore une fois rappelé la gravité de la situation actuelle. Dans cette situation de crise grave, les choses qui étaient normales hier ne peuvent plus être tolérées aujourd’hui. Amine est très désolé et cela ne se reproduira plus. »

Confirme un dirigeant de Schalke 04 dans les colonnes de Kicker

Le plus gênant, sans doute, c’est que Schalke 04, quelques heures plus tôt, diffusait une vidéo de l’international marocain qui invitait les habitants de la Ruhr à rester chez eux.

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *