Ahmad Ahmad : le président de la CAF suspendu cinq ans par la commission d’éthique de la FIFA

Ahmad Ahmad, actuel dirigeant de la (CAF), Confédération Africaine de Football, a été suspendu pour 5 ans, il doit également payer une amende de 185 000 euros pour détournements de fonds.

La décision de la chambre de jugement de la commission d’éthique de la FIFA a été rendue ce lundi 23 novembre. Le président de la CAF et vice-président de la FIFA, Ahmad Ahmad, est suspendu pour cinq ans, rapporte RFI.

En effet, selon les informations relayées sur le site de la Fédération internationale de football association, le dirigeant malgache de 60 ans est coupable d’avoir enfreint plusieurs articles. Il s’agit de l’article. 15 (Devoir de loyauté), 20 (Acceptation et distribution de cadeaux ou autres avantages) et 25 (Abus de pouvoir) de l’édition 2020 du Code d’éthique de la FIFA, mais aussi l’article. 28 (Détournement de fonds) de son édition 2018.

Une amende de 185 000 euros

L’enquête sur le comportement suspicieux du dirigeant malgache a porté sur la gouvernance de la CAF, sur ses relations avec l’entreprise d’équipement sportif Tactical Steel ainsi que d’autres activités. 

Cette suspension de cinq ans est assortie d’une amende de 185 000 euros qu’il devra s’acquitter pour détournements de fonds. Le dirigeant malgache a déjà été placé en garde à vue pour des soupçons de corruption en juin 2019 à Paris.

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *