Actu J.O – Le mystère des volleyeurs brésiliens qui portaient un masque

Les Jeux Olympiques ont déjà commencé, et ils connaissent un programme intense. Et l’équipe de Volleyball brésilienne s’est fait bien voir par ses performances sur le terrain, mais pas que !

Les Brésiliens Lucas Saatkamp et Mauricio De Souza ont été aperçus arborant un masque contre l’équipe de France. Une décision qu’ils ont prise bien en amont des JO de Tokyo pour protéger leurs proches.

En effet, les Brésiliens Lucas Saatkamp et Mauricio Souza arboraient un masque lors de leur match contre l’équipe de France, lors de leur victoire au tie-break du cinquième set (25-22, 37-39, 25-17, 21-25, 20-18). Une décision qui ne date pas d’hier, mais qui suscite des questions. Comment jouer avec un masque ? Avec quelles contraintes ? Cela n’a pas empêché les Brésiliens d’atteindre les quarts de finale avant le match contre la France.

La décision de « Luçao » s’explique par deux motifs : se protéger et protéger sa famille contre le Covid-19, et notamment son fils, victime de complications pulmonaires l’an passé. Le joueur auriverde souhaite également préserver toutes ses aptitudes physiques, comme il l’indiquait à la chaîne brésilienne G1 en mars 2020 :

 « J’essayais de ne pas attraper le virus car je savais que si ça arrivait […], je perdrais tout l’avantage de la préparation physique. »

Luçao

La raison sanitaire

Il avait déjà contracté le virus, au moment où sa femme était enceinte. Il n’a plus voulu se séparer de son masque sur les terrains depuis. Même si son port peut être gênant sur de longs échanges, les efforts fournis sont le plus souvent suffisamment courts pour ne pas altérer les performances du central de 2,10 m.

Leur choix est d’ailleurs réutilisé à des fins sanitaires par les autorités brésiliennes, à l’image du secrétariat à la Santé de l’État de Rio de Janeiro : « Ils n’enlèvent pas leurs masques, ni à l’intérieur ni à l’extérieur du terrain. Faites comme eux, protégez-vous et ceux que vous aimez. »

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *